Hommage à Claude JALLE - Comité de Jumelage La Clusaz / Aravis - Pama / La Kompienga (Sud-Est du Burkina Faso)

 

Claude...

Claude... Je ne l'ai personnellement pas connu... Mais les récits et les images que l'on m'en a donné font de lui le Capitaine Haddock du Comité de Jumelage.. Un barbu costaud aux mots largement assez audibles et justes, personnage au grand coeur,  grand rustre à l'allure engagée et à l'âme d'enfant...

Parti trop vite dans un accident de la route, beaucoup le pleurent encore...

 

 

Cette chanson a été créée par trois jeunes Hauts Savoyards voyageant autour du monde à la rencontre de toutes les musiques. Ils ont fait un arrêt au Burkina, ont rencontrés Loulou, le fils de Claude et Mimi son épouse à Pama. De retour à Ouaga, ayant appris le décès de Claude, ils composent cette chanson avec l'aide d'un chanteur Burkinabé connu.

...Un Gros gros MERCI à Arnaud pour sa permission de diffusion et pour sa chanson...

 

 

 

Mr Claudine*

Chanson écrite par "Terre de Notes"

A Ouaga le 26 Décembre 2006

 

Allongés, les enfants de la Kompienga ont du mal à se

Réveiller, pour décoller.

2 Heures de marche pour, trouver une classe sans chaises et sans cahiers,

Besoins matériels, besoin d'écoute

Sinon demain, je dois reprendre la route, car

Malnutrition, trop de morts de nourrissons,

Tellement de problèmes de santé dont on ne voit pas les solutions,

75% de la population

Ne sait lire ni écrire mise à part son nom, mais

Allongés, ici les hommes du pouvoir ont du mal à tout

Partager, le PIB.

Démocratie pure, s'apparentant plus à une dictature

Le peuple ne voit rien, trop occupé

A savoir ce soir qu'est-ce qu'il pourra bien bouffer, car ici

Le gouvernement manipule tous les savants

Les médias, les artistes se tuent pour un oui ou pour un non

Comment renverser un système politique si bien ficelé

Lorsqu'il n'y a pas d'écoles pour enseigner la réalité

Déprimés, les enseignants lancent un dernier cri d'appel pour

Développer, la scolarité

 

Refrain :

Mr Claudine,

Laisse pour un temps

Sa bétadine et ses vieux pansements

 

Allongé, le vieux lion entend l'appel au secours de ces

Ecoliers désappointés

Il gagne la brousse, pour subvenir aux besoins de ces mousses

A Tambarga, à Madjoari,

On le respecte là bas, les enfants l'apprécient, car

A sa tâche il s'adonne, toujours derrière sa lionne,

Il ouvre son cœur et on entend son rire qui résonne

Après avoir soigné tous les souffrants autour de lui

V'là qu'il vient à l'aide de tous les enfants démunis

Eduquer, permettre à chacun de pouvoir un jour

S'envoler et exister

 

Refrain :

Mr Claudine,

Laisse pour un temps

Sa bétadine et ses vieux pansements

 

Allongé, le vieux lion s'endort trop tôt

Etonnés, nous sommes si inquiets

Une rumeur court, que plus jamais nous ne verrons son retour

A Tambarga, à Madjoari

Les enfants pleurent en silence, la mort de leur papy

Mais dans la brousse

Son rire rugit encore dans la tête de ces mousses…

 

 

 

 

*Pourquoi Mr Claudine.. ?   Parcequ'ils ont connu Claudine, l'épouse de Claude avant de le connaître… C'est donc tout normal, d'être le "Monsieur à Claudine"…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...